Où est-ce Samaná, République DominicaineEnglish

Bay of Samana

Samaná est une province de la République dominicaine qui est situé sur la côte de l'océan Atlantique, dans la partie nord-est de la République dominicaine. Sa capitale est Santa Bárbara de Samaná, généralement connue sous le nom de Samaná.

Samaná est connu pour ses montagnes dont elle est presque entièrement formée. Samaná a plusieurs plages et c'est le 6 novembre 2006 que l'aéroport international de la province a officiellement ouvert ses portes. Samaná est appelé à devenir l'une des principales destinations touristiques du pays.

Samaná est considérée comme l'une des plus belles régions de la République dominicaine. Son industrie touristique n'a pas encore exploité son plein potentiel touristique, tel que : forêts tropicales, plantations de noix de coco, centaines de plages aux eaux turquoise, cascades, parcs nationaux protégés, etc. Samaná est l'un des lieux de reproduction de la baleine à bosse. Des milliers de baleines à bosse viennent de la côte, au large de Samaná, de janvier à mars.

Une autoroute reliant la péninsule de Samaná à Santa Domingo a ouvert au public en 2008. Cette autoroute a réduit le trajet en voiture de 4 heures à 1,5 heure. Il y a un développement touristique important tout au long de la péninsule de Samaná, plusieurs routes sont en construction et/ou en réparation pour faciliter les transferts en autobus de l'aéroport aux hôtels de la péninsule.

La superficie de la République dominicaine est de 48,442 km2, c'est la deuxième plus grande île des Antilles. Le relief de l'île Hispaniola remonte aux temps préhistoriques, il y a des millions d'années sous l'effet d'immenses forces naturelles, de profondes crevasses se sont ouvertes au fond des mers. Certaines avaient une activité volcanique, ce qui eut pour conséquence de provoquer l'apparition d'une multitude de cratères sur le fond marin. L'un des plus grands est à l'origine de l'actuelle Hispaniola.

Les éruptions sous-marines et les mouvements océaniques formèrent une épaisse couche rocheuse qui, il y a 60 millions d'années, se souleva sous l'effet d'une énorme pression, et suite à une baisse du niveau de la mer, de nombreux cratères émergèrent. Durant des millions d'années, ces îles furent entourées de barrières de corail et le résultat final est la construction d'un archipel d'îles, de petites et grandes baies, de jolies plages de sable fin et d'impressionnants récifs.

L'Hispaniola est la deuxième plus grande et plus montagneuse île des Antilles. La plus grosse partie de l'île est formée de chaines montagneuses tandis que le tiers restant se compose d'agréables plaines. Il est d'ailleurs surprenant de constater que le pays possède le point le plus haut, mais aussi le plus bas de toutes les îles des Antilles. Point le plus haut: Pico Duarte à 3,175 mètres et le point le plus bas: Lago Enriquillo, un grand lac salé d'une superficie d'environ 200 km2, qui se situe à 44 mètres sous le niveau de la mer. Malgré le fait que ce soit une île très montagneuse, elle possède 400 km de plage s'étirant d'un côté à l'autre.

Entre autres les plages de Puerto Plata, Costambar, Playa Dorada, Sosua, Cabarete et Luperon au nord. Au Nord de Puerto Plata, on retrouve Las Terrenas, Las Galeras, Puerto Escondido, et Portillo. Au sud de l'île, il y a les plages de Boca Chica, Juan Dolio, La Romana et Bayahibe et au sud-est deux des plus belles plages du pays, Punta Cana et Bavaro.

Cliquer ICI pour visualiser la position de Samaná en république dominicaine grace à l’excellent logiciel de positionnement Google Earth.

Si vous n'avez pas le logiciel d'installé dans votre ordinateur, cliquer ICI pour télécharger une copie gratuite du site de Google.


Aéroport

L'aéroport international de Samaná « El Catey » (AZS) aussi appelé « Aeropuerto Internacional Presidente Juan Bosch » est un nouvel aéroport qui a ouvert ses portes le 6 novembre 2006 pour desservir la province de Samaná, en République dominicaine. Il est le plus petit aéroport du pays.

L'aéroport est situé à proximité du petit village de « El Catey », à environ 8 km à l'ouest de Sánchez, à la base de la montagne de la presqu'île du Cap-Samana. Il faut compter un bon quarante-cinq minutes en voiture de la capitale de Samaná, Santa Barbara de Samaná, et environ une heure trente de Las Galeras.

La piste de l'aéroport mesure 3000 m x 45 m, la chaussée souple est conçue pour accueillir de gros porteur tel un Boeing 747. Le terminal peut en accueillir quatre simultanément, avec un débit maximum de 600 passagers par heure.

Cliquer ICI pour voir quelques photos de l'aéroport.

N'oubliez pas de faire une provision de rhum dominicain « Brugal » avant d'embarquer à bord de votre vol de retour. Le coût est de 13 $ USD pour deux bouteilles de 750 ml et 18$ pour du rhum plus âgé. L'aéroport est climatisé, avec boutiques hors-taxe, snack bar et l'aire d'attente est non-fumeur.


Histoire

La République dominicaine a été découverte le 12 janvier 1493 par Christophe Colomb qui a été accueilli avec un barrage de lances et de flèches des guerriers indigènes Tainos. On dit que c'était la première instance d'opposition violente aux conquistadors espagnols dans les Amériques.

Samaná devait être vendu aux États-Unis comme une base militaire pendant la présidence de Pedro Santana, mais heureusement ce projet ne fut jamais réalisé. Les États-Unis ayant estimé le coût trop élevé.

Les dates à retenir ...

1492
Christophe Colomb découvre l'Amérique et baptise l'île Hispaniola.

1496
Bartholomé Colomb, le frère de Christophe, fonde la ville de Saint Domingue.

1535
Moins d'un siècle après l'arrivée des premiers colons, la population locale à pratiquement disparue.

1697
La France acquiert officiellement l'ouest de l'île par le traité de Ryswick.

1822
La jeune république d'Haiti envahit Saint-Domingue et l'occupe jusqu'en 1844.

1844
Proclamation d'indépence de la République Dominicaine par Juan Pablo Duarte.

1930 @ 1961
Le dictateur Trujillo exerce un pouvoir sans compromis.

1965
La gouvernement Balaguer arrive au pouvoir.

1978
Antonio Guzman est élu président et dépolitise l'armée en renvoyant 23 généraux.

1986
Joachim Balaguer est réélu.

1996
Leonel Fernandez arrive au pouvoir avec le Parti Démocratique (P.L.D.)

2000
Hipolito Mejia arrive au pouvoir.

2004
Leonel Fernandez est réélu et reste jusqu'à ce jour à la tête du gouvernement.

Haut de la page